Skip to content
Les zooms | les modes de vie en vue
Thème #7 : Entre apparence(s) et identité(s) : le corps, une vitrine de soi ? - Décembre 2018 Téléchargez le rapport de l'étude Téléchargez la note détaillée

Enquête 3/3 : « Prendre soin de soi, une activité qui se partage ? »

La troisième et dernière enquête consacrée au rapport des Français à leur corps s’intéresse au corps comme sujet de discussion et aux soins comme objets de partage. Les Français sont-ils à l’aise avec le fait d’aborder les thématiques liées à leurs corps avec leurs proches ? Et considèrent-ils les soins du corps comme de possibles cadeaux à l’occasion des fêtes ?

Les principaux enseignements de l’étude

  •  Parler de son corps, une conversation gênante ?

Les Français se déclarent majoritairement à l’aise quand il s’agit de parler de leur corps à leurs proches, qu’il s’agisse de leur conjoint (84%), de leur famille (70%) ou encore de leurs amis (65%). Mais tous les sujets ne sont pas sensibles de la même manière : on note que si à nouveau, les Français sont plutôt à l’aise à l’idée d’aborder le sujet de leur corps, les questions liées aux défauts que l’on se trouve (29%), au poids (25%) ou encore à la pilosité (21%) sont source de gêne pour plus d’un Français sur cinq. Les femmes particulièrement se montrent réticentes à évoquer ces questions (une dizaine de points d’écart avec les hommes).

  • Sur les réseaux sociaux, les jeunes se dévoilent

Dans cette ambivalence entre possibilité de parler de son corps et gêne à aborder certains sujets avec les autres, qu’en est-il de la mise en scène de son corps sur les réseaux sociaux ? Si 36% des Français déclarent avoir déjà mis une photo de leur corps (habillé) sur un réseau social, c’est le cas de 66% des jeunes, dont 40% confient également avoir déjà montré leur corps, au moins en partie dénudé sur un réseau social.

  • Les fêtes de fin d’année, une occasion pour prendre soin de soi ?

A l’occasion des fêtes, près de 7 Français sur 10 (73%) déclarent avoir l’intention de prendre soin d’eux et de leur corps. Cette attention particulière devrait passer en premier lieu par un rendez-vous chez le coiffeur ou le barbier (51%), l’achat de nouveaux vêtements (48%) ou encore par le fait de s’apprêter pour les différents réveillons, en choisissant une tenue, une coiffure ou un maquillage plus travaillés que d’ordinaire (47%). Les femmes et les plus jeunes se montrent particulièrement attentifs à l’idée de prendre soin d’eux à cette période. Ceux qui ont l’ambition de travailler à leur bien-être durant cette période ont prévu un budget de 81€ en moyenne pour réaliser leurs envies.

  •  Offrir des cadeaux liés au soin du corps, pourquoi pas ?

59% des Français déclarent avoir l’intention d’offrir des cadeaux liés aux soins du corps à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le parfum (49%) et dans une moindre mesure les sets de produits pour le corps (gels douches, crêmes hydratantes, bains moussants, etc. ; 32%) apparaissent comme les produits-phare de cette période. Les plus jeunes et les Français issus des catégories populaires se démarquent par leur recours plus fréquent à ce type de cadeaux. Pour ceux qui ont prévu d’offrir des soins à leurs proches, un budget moyen de 119€ au total est envisagé.

  •  Les cadeaux liés au soin, entre intimité et utilité  

S’ils feront partie du panier et des cadeaux reçus par de nombreux Français, c’est que ces cadeaux liés aux soins du corps sont perçus très favorablement au sein de la population. Alors même qu’il s’agit d’un cadeau plutôt intime, 79% expliquant n’offrir ce type de produits qu’à des personnes qu’ils connaissent bien, ce sont également des cadeaux faciles à trouver (75%) et qui font autant plaisir à offrir (71%) qu’à recevoir (67%). Et pour cause, pour la plupart des Français, il s’agit à la fois de cadeaux luxueux, que l’on ne peut pas nécessairement se permettre au quotidien (67%), mais également des cadeaux utiles (71%) aux personnes qui les reçoivent.

 

Enquête réalisée par Harris Interactive en ligne du 4 au 6 décembre 2018. Échantillon de 1 000 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).


Les Zooms de L’Observatoire Cetelem

Les zOOms de L’Observatoire Cetelem s’intéressent aux nouveaux modes de vie et proposent d’investir un grand thème en trois temps, sollicitant l’avis des Français au travers de trois vagues de sondage.
Les zOOms viennent ainsi compléter et enrichir le dispositif d’observation et d’études existant de L’Observatoire Cetelem.

Sharing is caring!